>> Accueil / Actualités / Baccalauréat : maintenons (...)

Baccalauréat : maintenons des épreuves nationales

lundi 17 juin 2013, par Garncarzyk

Alors que les épreuves du baccalauréat ont débuté, le snU.pden-FSU réaffirme son
attachement aux épreuves terminales, à partir de sujets élaborés nationalement, et évaluées par des correcteurs extérieurs à l’établissement.

La reconnaissance du baccalauréat en tant que premier diplôme universitaire, donnant accès aux études supérieures, nécessite le maintien d’épreuves impartiales, indépendantes du lycée d’appartenance des candidats. Si cette exigence n’était pas maintenue, il serait fort probable que le baccalauréat ne pourrait plus être maintenu comme diplôme donnant accès de droit à l’enseignement supérieur. Son glissement vers une seule fonction de certificat de fin d’études secondaires serait inéluctable.

L’impact sur la continuité enseignement secondaire/enseignement supérieur serait
important et engendrerait inéluctablement le renforcement des inégalités sur le
territoire de la République.

Pour ces raisons, le snU.pden-FSU exige le maintien, ou le retour, à un cadre national et à des épreuves terminales prévalentes pour les baccalauréats généraux, technologiques et professionnels.

Paris, le 12 juin 2013
Le Bureau National

titre documents joints

Contact

snU.pden-FSU
Bourse du Travail
Place de la Libération
93016 Bobigny Cedex
Tél. : 06 36 95 35 94
snupden@fsu.fr

Rechercher


Communiqués FSU
- Après les insultes du MEDEF...
La FSU prend acte des excuses de Pierre Gattaz et du (...)
- POUR ELLES infos - septembre 2017
Au sommaire : P.1– Edito P.2– Bibliothèque Marguerite (...)
- Le MEDEF n’a pas le droit d’insulter (...)
Une campagne du MEDEF affiche son mépris pour le service (...)
Derniers articles parus
- PPCR des enseignants : vers quoi veut-on (...)
Curieuse ambiance pour ce séminaire des personnels (...)
- cocommuniqué le SIEC "gros sous et (...)

- Conditions de travail, recul du Service (...)
Lors du second tour des Présidentielles en mai dernier, (...)
- La confiance ne se décrète pas, elle se (...)
Après une fin d’année bien difficile marquée par des (...)