>> Accueil / Le SNUPDEN / MEMENTO / La FGR FP : un outil d’avenir

La FGR FP : un outil d’avenir

lundi 29 août 2016

La FGR FP (Fédération Générale des Retraités de la Fonction Publique) est née en 1936 à l’initiative d’une institutrice, Marthe Pichorel, membre du bureau du Syndicat National des Instituteurs. Au départ, l’association regroupait des retraités restés syndiqués et des adhérents individuels. Elle les regroupe encore aujourd’hui ainsi que des groupements affiliés. Cet outil liant l’associatif au syndical est encore unique aujourd’hui.

La FGR FP est dirigée par un(e) secrétaire générale entouré d’un bureau national et d’une Commission Exécutive Nationale (CEN). Dans ces instances siègent des membres élus au congrès, des représentants des syndicats et des représentants régionaux désignés au niveau départemental. Des commissions exécutives départementales organisent la vie au niveau local.
Au cours de son histoire , la FGR FP est intervenue et intervient encore sur divers dossiers comme :

• la péréquation indexant automatiquement traitements et pensions (1948),
• le nouveau code des pensions (1964),
• la reversion sur le veuf de la pension de la femme fonctionnaire (1974),
• l’extension de l’abattement fiscal de 10% sur les revenus aux retraités (1978),
• la création de l’APA, en 2002 (Allocation Personnalisée d’Autonomie)
• la suppression de l’imposition de la majoration pour 3 enfants et plus…

A l’issue de ses congrès successifs, la FGR FP a porté à sa tête des secrétaires généraux membres de syndicats affiliés à la FEN, puis à l’UNSA et enfin à la FSU. L’arrivée de Michel Sallingue issu du SNUIPP comme secrétaire général a eu lieu au congrès de Poitiers en 2014,. Les secrétaires successifs ont toujours eu le souci de favoriser le pluralisme des idées ainsi que l’unité. Grâce à ces choix, ils ont porté et portent encore la défense des retraités ainsi que celle du Statut de la Fonction Publique.
La fédération a eu à faire face à des scissions (1948, 1992) sans disparaître ni se déchirer. Des syndicats l’ont également quitté, le dernier étant le SE UNSA en janvier 2016. C’était l’un des syndicats les plus importants de l’association. Des retraités syndiqués au SE ayant souhaité rester dans leur syndicat mais également dans la FGR FP ont créé une association : l’ARFEN (Association des Retraités Fonctionnaires de l’Education Nationale) . Son affiliation à la FGR FP a été validée le 2 mars 2016 par la CEN.
La FGR FP doit continuer à défendre les retraités en poursuivant son travail avec toutes ses composantes (dont le snU.pden FSU) ainsi qu’avec toutes les fédérations de fonctionnaires.

Anne-Marie GUICHAOUA et Jean KLEIN

Contact

snU.pden-FSU
Bourse du Travail
Place de la Libération
93016 Bobigny Cedex
Tél. : 06 36 95 35 94
snupden@fsu.fr

Rechercher


Communiqués FSU
- N° 200
La revue POUR
- Garder le cap !
La FSU se félicite de la défaite du Front National au (...)
- La FSU dénonce l’absence d’un ministère (...)
La FSU dénonce l'absence d'un ministère dédié, et même (...)
Derniers articles parus
- Le snU.pden demande au nouveau Ministre (...)
Mercredi 17 mai 2017, Jean-Michel Blanquer a été nommé (...)
- TEMPS DE TRAVAIL Les personnels de (...)
TEMPS DE TRAVAIL Les personnels de direction sont des (...)
- L’insoutenable opacité du mouvement
Les résultats du mouvement 2017 des chefs d’établissement (...)
- Emmanuel Macron Président : le snU.pden-FSU
Le snU.pden-FSU, qui a appelé à voter contre Marine Le (...)