>> Accueil / Actualités / Fin ou préparation d’année (...)

Fin ou préparation d’année scolaire, un même constat : très éprouvant

mardi 12 juillet 2016, par Garncarzyk

Fin ou préparation d’année scolaire, un même constat : très éprouvant
Après une année scolaire très éprouvante, en collège notamment avec toutes les conséquences de la réforme des collèges : tensions au sein des équipes, nombreuses absences, injonctions contradictoires… la fin d’année n’a pas été d’une autre teneur. Les procédures d’affectation post troisième et post bac ont généré elles aussi leur lot de difficultés.

La volonté de réduire les places vacantes en lycée à un niveau proche de zéro a supprimé toute souplesse dans les affectations post troisième, provoquant la non affectation de nombreux élèves ou leur affectation dans des sections qui ne répondent pas à leur choix préférentiel. Les modifications de procédures communiquées au dernier moment compliquent la transmission d’information et rendent illisible la logique de l’affectation.
Passé ce moment très impliquant pour les personnels de direction, l’utilisation croissante de la télé inscription, au lieu de simplifier le travail l’alourdit bien souvent pour fournir aux familles les codes et procédure permettant l’accès au service.

Au lycée le constat est le même concernant Affectation Post Bac : complexité du système, difficultés dans le conseil à apporter aux élèves et leur famille.
La mise en œuvre des circulaires sur les doublements en lycée présente des conséquences néfastes particulièrement importantes, dont la relégation de certaines sections technologiques (STMG et STSS par exemple).
Le refus fréquent d’anticiper les ouvertures de divisions et sections en fonction des effectifs prévisibles entraine, au delà du stress pour les élèves, des modifications tardives de structures, avec toutes leurs conséquences sur les TRM, les affectations tardives et le retard dans les opérations de préparation de rentrée (répartition de service, couplage de postes partagés, préparation des emplois du temps…)

Conséquences : dégradation du service rendu aux élèves et leurs familles et dégradation de nos conditions de travail.

Des mesures indispensables pour permettre d’améliorer cette fin d’année scolaire
• Reconsidérer les places offertes en LP et LGT pas dans le seul l’objectif de tendre vers le zéro places vacantes mais celui de trouver le juste équilibre entre la souplesse nécessaire au bon fonctionnement d’un système complexe et la rationalisation économique.
• Anticiper les structures afin de permettre l’affectation de la quasi totalité des élèves dès le premier tour d’affectation. Pour cela il est nécessaire :
• De faire davantage confiance aux équipes d’établissement pour la préparation des structures et
• D’améliorer les modalités de prise de décision collective pour les ouvertures / fermeture de section.

A plus long terme, une réflexion sur le développement des lycées polyvalents devrait être engagée. Ils permettent, au delà de la mixité scolaire engendrée, de faciliter la fluidité des parcours.

Les personnels de direction subissent de plein fouet les conséquences de toutes les décisions tardives entrainant des modifications de procédures ou de structures, les incohérences de notre système. Notre travail de préparation de rentrée s’en trouve retardé, compliqué et engagé sans toutes les informations nécessaires à sa finalisation. Nous savons que les nominations et adaptations du mois d’août nous obligeront à reprendre ce travail avec souvent des refontes importantes des emplois du temps.
Tout cela au détriment de notre temps de repos !

Nous avons besoin d’une gouvernance académique qui anticipe, qui stabilise et qui fasse confiance aux personnels de direction.

Et dès que possible : besoin de repos ! Nous vous souhaitons de bonnes vacances.

Le Bureau national
Paris, le 12 juillet 2016

PDF - 105.9 ko
Communiqué 12 juillet 2016
Contact

snU.pden-FSU
Bourse du Travail
Place de la Libération
93016 Bobigny Cedex
Tél. : 06 36 95 35 94
snupden@fsu.fr

Rechercher


Communiqués FSU
- N° 200
La revue POUR
- Garder le cap !
La FSU se félicite de la défaite du Front National au (...)
- La FSU dénonce l’absence d’un ministère (...)
La FSU dénonce l'absence d'un ministère dédié, et même (...)
Derniers articles parus
- Le snU.pden demande au nouveau Ministre (...)
Mercredi 17 mai 2017, Jean-Michel Blanquer a été nommé (...)
- TEMPS DE TRAVAIL Les personnels de (...)
TEMPS DE TRAVAIL Les personnels de direction sont des (...)
- L’insoutenable opacité du mouvement
Les résultats du mouvement 2017 des chefs d’établissement (...)
- Emmanuel Macron Président : le snU.pden-FSU
Le snU.pden-FSU, qui a appelé à voter contre Marine Le (...)