>> Accueil / Carrières / Reçus concours / Le point de vue d’un tuteur

Le point de vue d’un tuteur

Autre témoignage

jeudi 26 mai 2005, par Webmestre SNUPDEN

FORMATION DES STAGIAIRES PERSONNELS DE DIRECTION

En tant que chef d’établissement j’ai travaillé ces dernières années avec deux adjoints qui étaient stagiaires en formation et j’ai également rempli les fonctions de tuteur pour un troisième.
Il m’est difficile de me prononcer sur le contenu de la formation dispensée dans les regroupements mais plusieurs collègues en ont souligné le niveau très inégal et souvent loin du terrain. Le nombre de jours de formation est élevé surtout la 1ère année et comprend des modules obligatoires et d’autres, optionnels, formant le Plan Individuel de Formation du stagiaire. Le temps passé dans ces regroupements et dans les trajets éloigne très souvent le stagiaire de son travail quotidien, laissant nombre de dossiers en souffrance qu’il retrouvera sur le coin de son bureau à son retour. Notons que les remboursements de frais sont toujours tardifs et que les frais d’hébergement sont à la charge des stagiaires. Quant à la vie de famille n’en parlons pas.....

En tant que tuteur, et donc chargé du suivi de la formation individuelle, il est difficile de s’immiscer dans la vie de l’équipe de direction d’un autre EPLE qu’on connaît mal, pas plus d’ailleurs si tout va bien, que si des problèmes existent notamment du point de vue relationnel. L’exercice des entretiens de positionnement reste souvent formel et bien des questions sont éludées rendant impossible une évaluation correcte de la progression du stagiaire. L’évaluation finale reste d’ailleurs du ressort de l’Inspecteur d’Académie au cours d’une (éventuelle ) visite annuelle dans l’établissement. Le choix des tuteurs et l’organisation de la formation relèvent de l’I.P.R. vie scolaire qui constitue aussi l’équipe des formateurs chargée des regroupements.
Si le tuteur reçoit une indemnisation pour sa charge, le Chef d’Établissement d’Accueil lui n’a rien et en plus voit ses tâches s’alourdir sensiblement surtout pour ceux qui exercent en ZEP ou dans des gros lycées (et si vous y ajoutez l’arrivée d’un nouveau gestionnaire....), son adjoint étant parti de l’établissement souvent deux à trois jours par semaine. Le C.E.A. est en fait le véritable artisan de la formation professionnelle du stagiaire tout au long de l’année et accompagne sa « mue » en personnel de direction. On ne dira jamais assez l’importance de la bonne entente entre chef et adjoint(s) pour la bonne marche d’un établissement et la réussite de la formation.

J’ai connu pour ma part un autre type de formation où nous étions détachés six mois et vaguement rattachés à un établissement mais qui avait l’inconvénient d’empêcher une véritable implication personnelle et l’absence d’une véritable formation professionnelle. La formation actuelle a corrigé ces défauts mais elle rend très difficile la vie des stagiaires, surtout la première année et aussi celle des Chefs d’Établissement d’Accueil.
Une réflexion s’impose sur l’amélioration de cette formation mais aussi sur les nouvelles voies de recrutement en dehors du concours, depuis la signature du protocole par le syndicat majoritaire :
- Vivier élargi aux fonctionnaires issus d’autres administrations que celle de l’Éducation Nationale qui, sans formation spécifique, sont détachés pour trois ans et immergés dans des établissements.
- Recrutés par liste d’aptitude, théoriquement aptes ( selon quels critères ?) dès le départ, et pas toujours bénéficiaires d’une formation .Retour ligne automatique
Nous attendons donc que vous nous fassiez part de vos attentes, de vos remarques et de vos contestations sur la formation et le recrutement.

Marc Lecoq

Contact

snU.pden-FSU
Bourse du Travail
Place de la Libération
93016 Bobigny Cedex
Tél. : 06 36 95 35 94
snupden@fsu.fr

Rechercher


Communiqués FSU
- Courrier adressé par la FSU à l’ensemble (...)
Madame la Députée, Monsieur le Député, Vous venez d'être (...)
- N° 201
La revue POUR
- Une nouvelle ère… syndicale !
Il se dit qu'après la longue séquence électorale qui se (...)
Derniers articles parus
- Temps de travail : Les personnels de (...)
Les premiers résultats d’une étude de Georges Fotinos, (...)
- Bac 2017 : une suite de dysfonctionnements
Chaque jour apporte sa liste de nouveaux rebondissements
- Monsieur le Ministre, bâtir l’école de la (...)
Quelle confiance avoir dans cette parole lorsqu’elle (...)
- Elections législatives : quelles orientations
Les élections législatives des 11 et 18 juin constituent (...)