>> Accueil / Actualités / Soutien aux personnels de (...)

Soutien aux personnels de direction de Guyane

vendredi 7 avril 2017

Le bureau national du snU.pden-FSU, réuni le 29 mars 2017 à Paris, apporte tout son soutien aux personnels de direction de notre syndicat en Guyane, ainsi qu’aux autres organisations syndicales présentes aux côtés des habitants du département pour exiger une équité de traitement entre tous les habitants du territoire national métropolitain et utra-marin, en termes d’éducation, de formation, d’emploi, de santé, de communication, de culture, de sécurité, de justice.

Le snU.pden-FSU tient à rappeler qu’il a voté en CDFN un texte exigeant la prise en compte des spécificités des départements et des territoires d’outre-mer en demandant la prise en compte de la réalité et de l’allocation de moyens et mesures spécifiques pour y faire face notamment pour améliorer l’ensemble des services publics pour tous les territoires ultra-marins.

Le snU.pden-FSU demande que la Guyane soit entendue et qu’une politique de justice sociale soit mise en place pour permettre de donner un réel avenir à ses 300000 citoyens.

La motion outre-mer votée en CDFN est visible ici :

PDF - 8.6 ko

Le bureau national

Contact

snU.pden-FSU
Bourse du Travail
Place de la Libération
93016 Bobigny Cedex
Tél. : 06 36 95 35 94
snupden@fsu.fr

Rechercher


Communiqués FSU
- 20 juin 2017 Journée d’action pour les (...)
Pour la FSU, la Fonction publique est un élément (...)
- PPCR : une action déterminée de la FSU (...)
Les mesures contenues dans le protocole « PPCR » (...)
- Non titulaires : faites respecter vos (...)
La FSU intervient pour obtenir un plan de titularisation et
Derniers articles parus
- Monsieur le Ministre, bâtir l’école de la (...)
Quelle confiance avoir dans cette parole lorsqu’elle (...)
- Elections législatives : quelles orientations
Les élections législatives des 11 et 18 juin constituent (...)
- Adhésions 2017-2018
Chers collègues, veuillez trouver ci-dessous, le (...)
- Effets d’annonce du nouveau ministre : (...)
Edito Depuis quelques jours, les effets d’annonce du (...)