>> Accueil / Actualités / Soutien aux personnels de (...)

Soutien aux personnels de direction de Guyane

vendredi 7 avril 2017

Le bureau national du snU.pden-FSU, réuni le 29 mars 2017 à Paris, apporte tout son soutien aux personnels de direction de notre syndicat en Guyane, ainsi qu’aux autres organisations syndicales présentes aux côtés des habitants du département pour exiger une équité de traitement entre tous les habitants du territoire national métropolitain et utra-marin, en termes d’éducation, de formation, d’emploi, de santé, de communication, de culture, de sécurité, de justice.

Le snU.pden-FSU tient à rappeler qu’il a voté en CDFN un texte exigeant la prise en compte des spécificités des départements et des territoires d’outre-mer en demandant la prise en compte de la réalité et de l’allocation de moyens et mesures spécifiques pour y faire face notamment pour améliorer l’ensemble des services publics pour tous les territoires ultra-marins.

Le snU.pden-FSU demande que la Guyane soit entendue et qu’une politique de justice sociale soit mise en place pour permettre de donner un réel avenir à ses 300000 citoyens.

La motion outre-mer votée en CDFN est visible ici :

PDF - 8.6 ko

Le bureau national

Contact

snU.pden-FSU
Bourse du Travail
Place de la Libération
93016 Bobigny Cedex
Tél. : 06 36 95 35 94
snupden@fsu.fr

Rechercher


Communiqués FSU
- Après les insultes du MEDEF...
La FSU prend acte des excuses de Pierre Gattaz et du (...)
- POUR ELLES infos - septembre 2017
Au sommaire : P.1– Edito P.2– Bibliothèque Marguerite (...)
- Le MEDEF n’a pas le droit d’insulter (...)
Une campagne du MEDEF affiche son mépris pour le service (...)
Derniers articles parus
- PPCR des enseignants : vers quoi veut-on (...)
Curieuse ambiance pour ce séminaire des personnels (...)
- cocommuniqué le SIEC "gros sous et (...)

- Conditions de travail, recul du Service (...)
Lors du second tour des Présidentielles en mai dernier, (...)
- La confiance ne se décrète pas, elle se (...)
Après une fin d’année bien difficile marquée par des (...)